DISPENSAIRE : urgence, aidez-nous !

Au dispensaire, nous avons pu constater qu'il n'y a que 3 employés au lieu de 7. L'attente des patients est interminable et les accouchements sont gérés comme ils le peuvent. Le problème, selon la responsable du dispensaire, réside dans le fait qu'aucun personnel médical ne souhaite venir travailler à Bissandérou parce qu'il n'y a pas de logement. L'association a fait faire un devis pour une maison (6500€). Le financement reste à trouver.

 

C'est pour quoi nous lançons une collecte : 

cliquez ici

La raison d'être de l'association Bissandérou

Créée en 2004, l'association réunit aujourd'hui une trentaine de citoyens français autour d'un projet solidaire : améliorer les conditions de vie du village de Bissandérou (Burkina Faso). En savoir plus sur l'histoire de l'association.

Nos valeurs : Solidarité, Intégrité et Bénévolat.

Notre équipe en France est composée d'un président, d'un trésorier, d'une secrétaire, épaulés par 4 membres actifs. Tous sont bénévoles et assument les frais pour leur activité de bénévolat (en particulier, les coûts des voyages au Burkina Faso). En savoir plus sur l'équipe.

L'activité de l'association se divise en 3 grands chantiers : les projets pour l'amélioration des conditions de vie au village, financés par les voyages solidaires organisés par l'association et enfin les parrainages d'enfants pour financer leur scolarité.

Pour adhérer en ligne via helloasso : cliquez ici.

Pour nous contacter : laissez un message sur notre page facebook ou utilisez notre page contact..

Le Burkina Faso et le village de Bissandérou

Le Burkina Faso est un pays enclavé, situé en Afrique de L'Ouest. Il est classé parmi les pays les plus pauvres au monde.

Le village de Bissandérou est un village de brousse de 2000 habitants, situé à 60km de Koudougou, la 3e ville du Burkina Faso. Peuplé d'agriculteurs et d'éleveurs pauvres, le village n'est pas alimenté en électricité et l'eau provient des puits. Les conditions de vie, bien qu'elles s'améliorent lentement, restent précaires.

En savoir plus